Les kiosques existants

Assevent Audignies Avesnelles Avesnes-sur-Helpe Baives Bas-Lieu
Bavay Beaufort Bellignies Beugnies Bousies Bousignies-sur-Roc
Boussois (2) Cartignies Colleret Cousolre Dimechaux Dourlers (2)
Eppe-Sauvage Felleries Flaumont-Waudrechies Floursies Floyon (2) Fontaine-au-Bois
Fourmies Grand-Fayt Gussignies Hestrud Le Favril Le Quesnoy
Leval Lez-Fontaine Marbaix Maroilles Marpent (2) Maubeuge (2)
Monceau-Saint-Waast Neuf-Mesnil Ohain Petit-Fayt Sains-du-Nord Saint-Aubin
Saint-Hilaire-sur-Helpe Saint-Rémy-Chaussée Sars-Poteries Solre-le-Château (2) Trélon Vieux-Reng
Villers-Sire-Nicole  Wattignies-la-Victoire

ASSEVENT :

Assevent

Kiosque à danser circulaire surélevé sur pied unique en fonte avec toiture en bois et zinc, situé Place François Mitterrand et réalisé en 2007 par la Fonderie Vincent.

AUDIGNIES :

Audignies. Photo Melvin

Le kiosque à danser est au dessus de la porte de la mairie.

AVESNELLES :

Avesnelles 1873
Avesnelles 1915
Avesnelles

Avesnelles avait un kiosque en bois démontable installé avec l’aide financière de la commune autour du tilleul pour l’association « des adolescents et des célibataires ». Le tilleul fut abattu en 1910 et l’entreprise Hourdeau fut chargée d’agrandir le kiosque destiné aux musiciens. Ce kiosque hexagonal sur socle en pierres érigé place Marcel Hardy dispose d’une lyre lacée au faîtage de cette structure.

AVESNES-SUR-HELPE :

Avesnes-sur-Helpe vers 1910
Avesnes-sur-Helpe 2011

Le kiosque à danser a été installé en 1890 place de la Rotonde. Il est circulaire surélevé sur pied unique en fonte, constitué d’une charpente métallique et d’une toiture en zinc. Le plancher de la plateforme est en bois. Il a été restauré en 2012 dans le cadre de la préservation et de la valorisation du patrimoine bâti du Parc naturel régional de l’Avesnois.

BAIVES :

Baives 2011

Kiosque à danser en fonte rectangulaire construit au début du XXème siècle.

BAS-LIEU :

Bas Lieu 2012

Kiosque à danser rectangulaire en fonte sur huit pieds avec dessin simplifié de balustrade.

Bas-Lieu 2016

Le nouveau kiosque conçu par les Ferronneries avesnoises est un kiosque rectangulaire
à 4 pieds en acier galvanisé à chaud à Honnechy (Cambraisis). Il a coûté 14 756€ (éclairage compris).
Le nouveau kiosque a été inauguré le 21 juin 2016.

Voir ici http://www.lavoixdunord.fr/14354/article/2016-06-21/bas-lieu-inaugure-son-

BAVAY :

Bavay 2011

Kiosque de concert octogonal, localisé dans le parc municipal Gaudonnet, a été conçu en 1958 par l’architecte Etienne Salomon en remplacement du kiosque démontable. Soubassement en briques, poteaux en acier très fin et couverture en zinc surmontée d’une lyre.

BEAUFORT :

Beaufort 2009

Kiosque à danser circulaire en fonte à pied unique installé initialement à Beaufort puis au Square de Quaregnon à Maubeuge. Il fut longtemps entreposé dans le jardin zoologique et depuis 2008 il a retrouvé la Place de Beaufort, rue Aristide Briand.

BELLIGNIES :

Béllignies 2014

Kiosque de concert octogonal sur socle en béton.
Bâti en briques et en bois à l’origine, la Municipalité fit procéder par l’entreprise Sarton de Bavay à des travaux en 1928. Les ouvriers italiens refirent l’assise en briques à l’identique et remplacèrent les colonnades de bois par des piliers de ciment. Une nouvelle restauration a eu lieu il y a quelques années suivie d’une inauguration en 2013.
Renseignements communiqués par la mairie de Béllignies.

BEUGNIES :

Le kiosque de Beugnies vers 1910
Beugnies 2012

Kiosque à danser rectangulaire en fonte sur six pieds à la couverture rapportée. La lyre en fonte du garde-corps porte une inscription : « Il est interdit de jouer au ballon ».

BOUSIES :

Bousies 2017

Kiosque hexagonal en bois établi dans le Parc Rural.

BOUSIGNIES-SUR-ROC :

Bousignies-sur-Roc 2013.

Kiosque à danser rectangulaire en fer forgé construit en surplomb de la piste de danse.

BOUSSOIS (2) :

Boussois cité du Maroc 1956
Boussois Cité Maroc

Kiosque de concert octogonal en acier sur socle de béton élaboré en 1920 Cité du Maroc. Des arcs cintrés forment le chaînage haut.

Boussois

Un deuxième kiosque de concert décagonal implanté en 1948-1949 dans le square Anatole France ou Parc du Rivage. Les poteaux en acier sont reliés en haut par des arcs voûtants.

CARTIGNIES :

Cartignies 2008

Kiosque à danser de forme ronde en fonte sur pied unique élevé en 1920. Très original par son garde-corps au dessin très fourni et par ses éléments de décor fixés sur la toiture.

COLLERET :

Colleret. Photo Melvin

Kiosque en bois édifié en 2010 sur la Place de Colleret.

COUSOLRE :

Kiosque de Cousolre vers 1920
Le kiosque dans les années 1980
Cousolre 2013

Kiosque de concert de forme octogonale aux formes très harmonieuses. Eléments de construction : pierre de taille soignée, fonte, fer forgé et zinc. La structure porteuse en fonte qui provient des établissements Décamps comporte une grande variété de détails (poteaux, balustrade, linteaux, arcs, corbeaux). La toiture très pentue possède une partie basse débordante et s’accompagne d’éléments décoratifs en fer forgé dus au forgeron Dandoy : ces frisures de fer entrelacées lui donnent un aspect noble. Il fut inauguré en 1908 par Alfred Deltour en remplacement d’un kiosque en bois de 1891.

DIMECHAUX :

Dimechaux 2000
Dimechaux 2011

Kiosque à danser en fonte de forme rectangulaire à six pieds galbés construit en 1880 par la Société Paradis d’Hautmont. Impressionnante lyre sur le garde-corps.

DOURLERS (2) :

Dourlers 2007

Kiosque à danser rond en fonte sur pied unique avec couverture hexagonale dont le revêtement métallique forme une rive en « dents de scie ». Un support de partitions entoure le mât central.

Kiosque dans le parc du château 2016

Un second kiosque en fonte dans le parc du château de Dourlers.

EPPE-SAUVAGE :

Eppe-Sauvage 2016

Kiosque hexagonal avec colonnes en fonte et charpente en fer forgé construit en 2014.

FELLERIES :

Kiosque de Félleries vers 1930
Félleries 1933
Félleries 2008

Kiosque octogonal en fonte avec soubassement en briques construit en 1929. Un toit d’ardoises à pans inclinés a remplacé un toit plat.

FLAUMONT-WAUDRECHIES :

Flaumont-Waudrechies 2017

Kiosque à danser rectangulaire dont le garde-corps présente un dessin très ouvragé.

FLOURSIES :

Floursies 2000
Floursies 2013

Kiosque à danser rectangulaire sur quatre pieds et 2 supports intermédiaires en fonte.

FLOYON (2) :

Floyon début XXème siècle
Floyon les Réteaux 2000
Floyon les Réteaux 2013. Photo proxiti

Kiosque à danser rectangulaire entièrement en métal à 4 pieds de faible hauteur déplacé de la Place de Floyon en 1933 au hameau « les Réteaux » lors de la construction du nouveau kiosque.

Floyon 2011

Second kiosque à danser entièrement en béton datant de 1933, avec la particularité d’avoir un escalier latéral qui le rend unique en Avesnois.

FONTAINE-AU-BOIS :

Fontaine-au-Bois 2011

Kiosque de concert inauguré le 21 juin 2011  par M. Jean-Luc Pérat, député et M. Jean-Pierre Abraham, maire de Fontaine-au-Bois. Terrassement effectué par Yves Carpentier, maçonnerie par Christophe Delfosse, ferronnerie par Jean Pierre Bisiaux et couverture par Dominique Leclercq. (Source : 2c2m)

FOURMIES :

Fourmies 2005. Photo mairie de Fourmies

Kiosque en bois avec un toit d’ardoises de 1998 sur la Place Verte en remplacement d’un kiosque démoli en 1958.

GRAND-FAYT :

Grand-Fayt début XXème siècle
Grand-Fayt vers 1950
Grand Fayt 2000 : le kiosque  avait perdu sa scène et ses rambardes circulaires.
Grand Fayt 2010

Kiosque à danser sur pied unique érigé en 1881 par la municipalité. En effet le 22 juillet 1881, Humbert BERLAIMONT, Maire et le Conseil Municipal engagent Emile WÉRY, maréchal-ferrant de Grand-Fayt, pour la construction d’un kiosque pour orchestre et de quatre colonnades, le tout en fonte, pour la somme de 1000 frs.  Constitué d’un pilier central en fonte sur lequel est fixé un plateau hexagonal (initialement circulaire) entouré de garde-corps en arceau. Reconstitution de la couverture hexagonale en 2004-2005.

GUSSIGNIES :

Gussignies 2010

Kiosque de concert octogonal sur soubassement béton construit en 1948. Les piliers sont en béton, la toiture pentue en zinc. Le découpage dentelé de la rive du toit est le seul élément travaillé de l’ensemble.

HESTRUD :

Hestrud 2008
Hestrud 2012

Restauration du Kiosque de concert en 2000 de forme octogonale qui respecte le socle ancien. Ossature en bois et volutes en bois dans le dôme. Couverture en cuivre et laiton alternés qui donne un côté esthétique à l’ensemble avec une légère ressemblance à la Géode de Paris.

LE FAVRIL :

Le Favril 2011

Kiosque à danser surélevé rectangulaire à 6 pieds en fonte. Il a été reconstruit et inauguré le 17 mai 2003.

LE QUESNOY :

Le Quesnoy 1904
Le_Quesnoy 2012

Kiosque de concert octogonal  est l’œuvre de l’architecte Guillemin en 1884. Il fut restauré en 2011. Garde-corps bien ouvragé. Toiture avec débordement.

LEVAL :

Leval 2011. Photo du site http://www.communes.com

Kiosque de concert octogonal sur socle en pierres bleues et briques rouges. Poteaux et garde-corps en tubes métalliques. Couverture plate avec acrotère. Édifice d’aspect moderne tout en utilisant les éléments caractéristiques des kiosques. Il a été inauguré en juin 2010 en l’honneur de Richard Gastout, maire de la ville de 1995 à 2010.

LEZ-FONTAINE :

Lez-Fontaine. Photo du site de la mairie http://www.lez-fontaine.fr

Petit kiosque à danser octogonal sur socle en briques monté en 1952. La structure porteuse est en fonte et la couverture en zinc. Les différents éléments en fonte (garde-corps, poteaux torsadés, rive de toiture) font l’objet d’un dessin très élaboré. La couverture sous forme d’arc cintré se termine par un lanterneau. Il n’est pas, à l’origine, un kiosque à musique mais un kiosque de jardin d’une riche propriété de Sains-du-Nord.

MARBAIX :

Marbaix 2000
Marbaix 2011

Kiosque à danser en fonte rectangulaire à six pieds galbés possédant un garde-corps au dessin assez travaillé.

MAROILLES :

Maroilles 2008

Kiosque de concert octogonal construit en 1932 avec soubassement en béton enduit de ciment. Les éléments sont peints en rouge. La couverture est en zinc. Les poteaux en fonte s’appuient sur des piliers qui ont la hauteur du garde-corps. Un premier kiosque à musique avait été installé en 1909 par les établissements Clovis Cassoret & Frères à Saint-Sauveur d’Arras. Source : Kiosques du Monde.

MARPENT (2) :

Marpent 1960
Marpent 2006

Depuis 1926, il existe à Marpent un kiosque de concert octogonal en béton et en bois. Sa toiture a fait l’objet d’une remise en état dans les années 1980.Le pourtour du socle s’agrémente de moulures décoratives et son sol laisse découvrir une mosaïque sur le thème de la Lyre.

Marpent. Photo Melvin

Second kiosque acheté sur une brocante et installé en 2014 au rond point de la rue Victor Hugo.

MAUBEUGE (2) :

Maubeuge le kiosque de la Place Verte
Maubeuge 2010

Kiosque de concert de 1876 de forme décagonale sur socle maçonné avec toiture pentue situé Place Verte. Un kiosque existait déjà sur cette place en 1862. Trop petit, découvert et dégradé, le conseil municipal approuve le 4 juin 1874 la construction « d’une estrade harmonique » plus vaste. Projet qui a duré 2 ans et a coûté 10024,85 Francs. Installation d’un lustre en cuivre éclairé par le gaz en avril 1886. A cette époque 2 concerts par semaine étaient organisés par les sociétés de musique locales et de la garnison. Le soubassement béton comporte quelques détails : pieds de poteaux, emmarchements… Les éléments en fonte se particularisent par un dessin original de linteaux et la mise en œuvre de plaques décorées en rive de toiture.

Maubeuge limite Assevent 2013

Second kiosque : route d’Asseyant.

MONCEAU-SAINT-WAAST :

Monceau St Waast 2011. Photo du site http://www.cartesfrance.fr

Kiosque à danser de forme rectangulaire et de grande taille installé sur la Place en 1950.

NEUF-MESNIL :

Neuf Mesnil début XX siècle
Neuf-Mesnil 2011

Kiosque à danser circulaire en fonte sur pied unique.

OHAIN :

En cours de reconstruction, à l’identique à celui de 1833. Voir l’article du 27 février 2017 paru dans la Voix du Nord 

Le nouveau kiosque à musique, reconstruit à l’identique, a retrouvé en décembre 2018 son emplacement d’origine sur la place du village.

PETIT-FAYT :

Petit Fayt 2000
Petit-Fayt 2012
Petit-Fayt 2013 date de sa restauration et de son inauguration

Kiosque à danser circulaire en fonte sur pied unique fabriqué vers 1890 par la fonderie Paradis d’Hautmont.

SAINS-DU-NORD :

Sains-du-Nord photo du site Chrisnord

Kiosque à musique, imaginé au début du XXème siècle par Liévin Roger DESENFANT de Sains du Nord  ° 1874 + 1954, se situe au jardin de la médiathèque rue Edmond Wyart. Un premier avait été créé en 1890 place de la Mairie et avait été détruit en 1918 à cause de la guerre.

SAINT-AUBIN :

Saint-Aubin 2000
Saint-Aubin 2011

Kiosque à danser circulaire en fonte sur pied unique antérieur à 1914 et rénové en 2009.

SAINT-HILAIRE-SUR-HELPE :

Saint-Hilaire-sur-Helpe 1900
Saint-Hilaire sur Helpe 1925
Saint-Hilaire-sur-Helpe 1998
Saint-Hilaire-sur-Helpe 2017

Kiosque à danser octogonal construit vers 1900 autour d’un arbre. Il semble qu’il y avait un toit de chaume selon la carte postale des années 1900. Il n’en reste que les colonnes.

SAINT-REMY-CHAUSSEE :

St Rémy Chaussée 2017

Kiosque de concert octogonal sur soubassement en briques et avec toiture pentue, en ardoises. Le chaînage haut entre poteaux est réalisé avec des poutres à croisillons ajourés.

SARS-POTERIES :

Sars-Poteries 1908
Sars-Poteries 2011

Kiosque de concert octogonal sur soubassement en brique et pierre bleue, avec toiture pentue en ardoises. Le chaînage haut entre poteaux est réalisé avec des poutres à croisillons ajourés. Il est un des derniers kiosques à structure porteuse en bois.

SOLRE-LE-CHATEAU (2) :

Solre-le-Château vers 1910
Solre-le-Château 2011

Seul kiosque, avec celui d’Avesnelles, de forme hexagonale dans l’arrondissement. Le principe de l’installation fut voté par 10 voix contre 3 en mai 1891 et ce kiosque vit le jour en 1895. La structure porteuse est en fonte. Soubassement en briques. La couverture pentue en zinc possède une partie débordante plate. Garde-corps très ajouré avec succession de croisillon La liaison entre structure et couverture ne fait pas apparaître de linteaux. Les pieds-droits au dessin très affiné s’assemblent avec les corbeaux sur chaque poteau.

Solre-le-Château l’Epine 1995
Solre-le-Château l’Epine 2008.

Second kiosque à danser en fonte de forme rectangulaire réparé en 1899 à Solre-le Château L’Epine.

TRELON :

Trélon vers 1900 site : Delcampe
Trélon 1930
Trélon 1970
Trélon 2007
Trélon 2016

Kiosque à danser en fonte de forme hexagonale sur pied unique. L’habillage sous la toiture en bois est de forme concave. L’architecte Léon Bruno en fut le créateur en 1885.

VIEUX-RENG :

Vieux-Reng 1960
Vieux-Reng 2011

Kiosque à danser octogonal datant de 1925. Soubassement en pierres avec décoration en céramique.

VILLERS-SIRE-NICOLE :

Villers-Sire-Nicole vers 1930
Villers-Sire-Nicole 1950
Villers-Sire-Nicole 2013. Photo du site http://www.panoramio.com

Kiosque de forme octogonale sur socle bas élevé vers 1923 et doté d’une toiture pentue en ardoises. Lambrequins au dessin complexe. Soubassement à motifs céramique.

WATTIGNIES-LA-VICTOIRE :

Wattignies-la-Victoire 2008

Kiosque à danser circulaire sans toit construit en 1873 par les Etablissements Paradis à Hautmont.